comment installer une vmc dans une salle de bains

Vous venez de commander une VMC à installer dans la salle de bains ? Cela est une bonne initiative de votre part à condition que vous assuriez son installation. Pour vous donner plus détails sur ce point, nous allons voir à travers cet article la pose d’une VMC dans une salle de bains.

Installation d’un modèle simple flux

Connu comme étant un système d’extraction d’eau avec un seul système de conduit d’air. L’installation d’une VMC simple flux peut être plus délicate puisqu’elle doit se fier aux autres ouvertures de la maison pour faire entrer de l’air frais. C’est pour cela que ce type d’équipement est recommandé dans une zone dont la température n’est pas trop basse.

Pour l’installer, vous devriez réunir les éléments nécessaires afin de vous éviter des ennuis à l’avenir. Vous pourriez alors commencer par déterminer l’endroit où vous poserez la bouche d’extraction intérieure. Normalement, celle-ci doit être visible au niveau du plafond ou du faux plafond. Sciez ensuite le diamètre dont vous aurez besoin avant d’y introduire la première bouche. Continuez par suspendre votre caisson d’extraction d’air au niveau du plafond en vous servant d’une cordelette et de pythons. Le premier conduit d’air pourra alors être branché sur la bouche et le caisson d’extraction. De son côté, le second conduit doit être connecté au caisson tout en le faisant sortir par le toit. Avant de faire le branchement, assurez-vous que la sortie du toit soit parfaitement scellée avec le chapeau. Il ne vous restera plus qu’à placer l’interrupteur de l’équipement dans la salle de bain.

Installation d’un modèle double flux

Pour ce type de VMC, vous devriez déterminer en avance l’endroit où vous pourriez poser les caissons. Mettez ces éléments sur un tapis isolant en mousse avant de déterminer la zone où vous placerez la bouche d’extraction d’air à l’intérieur de votre salle de bains. Vous pourriez la fixer correctement quand vous saurez où elle doit s’installer. Délimitez aussi l’endroit où vous comptez mettre la bouche de distribution d’air. Généralement, cela se fait dans la salle le plus froid de la maison. En outre, assurez-vous que cette pièce se trouve au même étage que la salle de bains. Vous pourriez alors fixer la bouche de distribution. Avant de vous attaquer aux sorties sur le toit, vous devriez prendre le temps de bien raccorder les conduits de votre VMC. Pensez aussi à faire les branchements électriques nécessaires avant d’installer le commutateur.

Notez bien qu’une VMC à double flux est plus adaptée dans les régions froides. Cela est dû au fait que ce type d’équipement peut réaliser une extraction d’air vicié tout redonnant de l’air chaud et complètement propre dans la pièce où il est installé. Votre VMC vous garantira alors un important niveau de confort au quotidien même quand vous serez sous la douche.

Pour finir, vous devriez réaliser un détalonnage de 1,5 cm sur vos portes peu importe le type d’installation que vous choisirez pour votre VMC. Ajouter à cela, assurez-vous de ne rien oublier concernant les outils et les accessoires nécessaires pour intervenir.