Quels sont les travaux à réaliser sur un mur avant la pose d’un papier peint ?

Avant la pose d’un papier peint, quelques travaux préalables sont à réaliser. Parmi ceux, il est nécessaire de bien préparer le support. Cela permet d’avoir un revêtement mural durable et esthétique. Comment préparer alors le support ? Découvrez la réponse à cette question dans le développement de cet article.

Pourquoi préparer le mur avant la pose d’un papier peint ?

Actuellement, la préparation d’un mur avant la pose d’un papier peint est encore négliger par plusieurs particuliers. Certains posent leur papier peint sur un ancien revêtement mural, et d’autres sur des murs non préparés.

Or, la préparation du support est essentielle, car elle permet non seulement, d’assurer un papier peint lisse et sans reliefs, mais également, elle garantit une pose durable tout en évitant un décollement prématuré ou un déchirement du papier peint. Elle permet en même temps d’assurer un rendu esthétique et professionnel.

Quels sont les travaux à réaliser sur un mur avant la pose d'un papier peint ?

Enfin, la préparation du support est la meilleure méthode à adapter afin d’avoir un mur propre, plane, sec et sain, tout ce que la pose d’un papier peint demande.

Les matériaux à rassembler pour la préparation du support

Avant de procéder à la préparation du support, c’est-à-dire le mur, il est d’abord recommandé de mettre à votre disposition quelques matériaux.

Il vous faut rassembler une bâche plastique, une éponge, une décolleuse à papier peint, une spatule à papier peint, un papier à poncer, une lessive Saint-Marc, une décolle papier peint, un enduit de rebouchage, un couteau de peintre, des tournevis, une primaire d’accrochage, un rouleau et un pinceau. Ces équipements sont nécessaires afin d’assurer la qualité du résultat final.

Les étapes à suivre pour la préparation du support

Après avoir rassemblé les matériels cités plus haut, passez tout de suite à la première étape du travail. Cela consiste à décoller l’ancien revêtement mural. Mais avant cela, pensez à dégager au maximum les meubles de la pièce et à poser une bâche de protection sur le sol.

Ultérieurement, vous devez nettoyer le support tout en utilisant la lessive Saint-Marc et une éponge légèrement imbibée d’eau. Cette étape vous aidera pour éliminer les traces de colle, les restes de l’ancien revêtement, les cloques de peinture ou les reliefs, la graisse et la poussière.

Une fois le nettoyage du support effectué, on peut dire que le mur est pratiquement prêt, cependant, il vous faut encore préparer les imperfections. Pour ce faire, vous devez examiner le mur tout en recherchant les trous, les fissures et les légers reliefs, et appliquer de l’enduit de rebouchage sur les trous et fissures.

Enfin, dans la dernière étape de la préparation du support, c’est-à-dire, quand le mur est propre, sain et plane, vous n’avez qu’à réaliser la finition. Cela permet d’avoir un papier peint parfaitement accroché.

Pour la finition, vous avez à démonter les prises électriques et les interrupteurs et si nécessaire, appliquer une sous-couche d’accroche, adaptée à la nature du mur. Cette dernière facilite l’adhésion du papier peint.

Les différentes méthodes à adapter pour décoller un ancien revêtement mural

En fonction du mur à traiter, la méthode à entreprendre est différente. Par exemple, pour décoller une vieille tapisserie, l’idéal est d’utiliser une décolleuse à papier peint et une spatule. Vous pouvez également utiliser un produit décolle papier peint.

Tandis que sur un mur couvert d’une peinture à effet, c’est le lessivage suivi d’un léger ponçage qui est recommandé.

Ensuite, pour un crépi intérieur, c’est l’usage d’un décapant chimique qui est plus adapté. Enfin, pour un lambris, ceux sont le pied-de-biche, les tournevis et la tenaille qui vont être utile pour décoller les lames et enlever les clous.